Désir troublant, troisième sexe ?

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Désir troublant, troisième sexe ?Il m’est arrivé, à plusieurs reprises de draguer une jolie femme alors que j’étais, loin de mon domicile, en déplacement et j’avoue que j’ai eu beaucoup de plaisir dans ces rencontres…Dans une grande ville du sud-ouest (la ville rose) je m’étais rendu dans une boite un soir afin de passer un moment de détente avant d’aller dormir.Là, dès mon arrivée, j’avais remarqué une jolie brunete, cheveux mi-longs, aux yeux noirs, à la bouche sensuelle et au corps parfait, enfin, me semblait il. Après un moment d’observation, je suis allé m’installer au bar, à coté d’elle et ai engagé la conversation. Sur le moment, sa voix m’a un peu décontenancé, elle paraissait assez grave mais, me suis je dit, peut être à t’elle, en ce moment des soucis avec sa gorge…Nous avons bavardé de tout et de rien et Martine (c’était le prénom qu’elle portait…) me semblait tout à fait disponible pour une soirée un peu plus intime. Nous avons alors changé de place et nous sommes installés dans des fauteuils en bordure de la piste de danse, et, tranquillement, devant un verre, nous avons poursuivi notre bavardage. Je lui ai rapidement fait comprendre que j’aimerai beaucoup continuer cette conversation à mon hôtel, si elle était d’accord, hôtel qui se trouvait à deux pas, à proximité du canal du midi. Elle me fit comprendre qu’elle aussi souhaitait que nous nous retrouvions ailleurs et nous sommes alors sortis de cette boite de nuitDès que nous fûmes à l’extérieur, je l’ai prise par la taille et l’ai attirée contre moi, prenant ses lèvres chaudes sous les miennes. Immédiatement, elle canlı bahis me dit alors “je dois te dire que je ne suis pas vraiment une femme !” Je compris alors immédiatement que j’avais affaire à un travesti et loin de me refroidir, cet aveu embrasa mes sens. J’avais déjà eu l’occasion de faire l’amour avec de tels garçons-filles et fut immédiatement emballé par cette situation. Je repris sa bouche pour lui faire comprendre que j’avais très envie de continuer cette soirée en sa compagnie, et mi-flirtant, mi-marchant, nous avons rejoint mon hôtel. J’étais impatient de me retrouver seul avec elle dans ma chambre afin de découvrir son corps et de profiter au maximum de ses charmes. Déla, dans l’ascenceur, je me serrai contre elle, caressant ses fesses à travers sa jupe noire. Elle était attirante, désirable, bref, j’avais très envie d’elle.Dès que nous fûmes dans cette chambre, après avoir quitté veste et elle son petit blouson, nous nous enlaçames amoreusement. Je ne me lassai pas de prendre ses lèvres sous les miennes, de fouiller sa bouche avec ma langue et de la serrer fortement contre moi. Mes mains couraient sur elle, de ses fesses à ses seins (qui me paraissaient menus, et pour cause). Nos baisers devenaient de plus en plus torrides et bientôt, nous basculâmes sur ce lit qui nous tendaient les bras, si j’ose m’exprimer ainsi. Couché sur elle, je continuai à embrasser sa bouche chaude bandant de plus en plus fort pour elle. J’avias très très envie d’elle. J’entrepris alors de la déshabiller, et lentement, petit à petit, je découvris son corps…celui d’un jeune mâle aux charmes bahis siteleri fous. Mes lèvres couraient sur elle/lui goutant sa peau douce et parfumée. En petite culotte sur le lit, il se laissait faire, s’offrant sans pudeur à mes sens en folie. Je me déshabillais à mon tour, et rapidement, il put voir l’effet qu’il produisait sur moi. Je n’en pouvais plus, je voulais lui faire l’amour, le caresser encore et encore, sucer ses seins d’éphèbe, lécher ses fesses, avaler sa queue (qu’il avait d’ailleurs de belle taille). Nu près de lui, je lui demandai de garder sa petite culotte noire tant je trouvais délicieux de faire l’amour avec cette petite tenue sur lui. Je le suçais longuement, caressait son corps, malaxais ses petites couilles, les prenant dans ma bouche pour les faire rouler sous ma langue chaude et gourmande. Il gémissait de plaisir, projetant son bassin vers mon visage, enfonçant son sexe d’amour dans ma bouche goulue. Après de longs préliminaires, où lui aussi ne fût pas avare de caresses sur moi, il me demanda de le prendre, couvrit mon sexe du préservatif que je venais de préparer et s’installant à quatre pattes sur le lit, il me présenta ses fesses qu’il maintenait ouvertes de ses deux mains, le visage sur le lit, les fesses bien relevées. Je glissai alors ma langue entre celles-ci, pénétrant au plus loin son anus chaud et accueillant, déclenchant chez lui des soupirs de désir. Après avoir bien salivé et mouillé son sphincter, je présentais ma queue devant ce cul qui m’excitait au plus haut point et l’empalais avec douceur. Lentement, déclenchant des gémissements de bahis şirketleri femelle à mon amant, je lui défonçait le cul, m’aggripant à ses hanches rondes, l’amenant à se coller le plyus possible à mon ventre afin de l’emmancher au maximum. Il haletait, me parlait avec parfois des mots un peu crus, mais j’aimais bien et celà m’excitait encore davantage. Je l’ai limé longuement, écrasant mes couilles pleines contre ses fesses si jolies qu’on aurait pu imaginer celles d’une vaie femelle, ce qu’il était dans ces moments de sodomie. Par moment, je lui prenais la queue dans une main, le caressait, le branlait et lui tirant également sur les couilles pour le faire gémir encore et encore.Après de longs moments à l’enculer, il me demanda, quand ce serait le moment de la jouissance de sortir et de me vider sur son visage, ce que je fis avec grand plaisir après avoir enlevé mon préservatif. Je giclais abondamment sur son visage et dans sa bouche ouverte et après m’être totalement vidé sur lui et dans cette bouche gourmande, je posais mes lèvres sur celle-ci, partageant avec lui le fruit de ma jouissance. J’adorais sentir sur sa langue et ses lèvres le goût de mon propre sperme…Après avoir partagé cette semence, je pris sa queue entre mes lèvres et le suçais avec avidité, ayant très envie de cette jolie bite et surtout, attendant avec grande impatience qu’il gicle à son tour, ce qu’il fit rapidement innondant ma bouche. Compte tenu des risques je n’ai pas avalé son sperme bien qu’en ayant très envie. Puis dans les bras l’un de l’autre, nous nous sommes endormis. Quelquefois, dans la nuit, nous avons refait l’amour et le lendemain matin, nous ous sommes séparés après avoir échangé nos adresses dans l’espoir de nous revoir à l’occasion, ce qui se fit quelques temp plus tard…ce dont je vous parlerai une prochaine fois.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın