Trilogie Perverse (Charnues)

Trilogie Perverse (Charnues)La plupart de mes prestations terminées au festival. Sollicité par quelques jeunes demoiselles refusant par contre leurs avances. Nicole, Nadège et Esther qui avaient occupées la plupart de mon temps à ce niveau. Fourrant les trois dames à un rythme effréné chez Nicole. En total manque de queue coulant en elles comme je n’avais jamais coulé. Frayant comme un saumon remontant le cour d’eau d’une rivière. Réalisant mon dernier set du dimanche soir. Fourrant à mon retour une dernière fois Nicole en soirée. Avant mon départ prévu au lendemain. La dame un peu déçu que je parte aussi tôt. Mon billet de bus acheté auparavant seulement prévu pour un aller. Nicole m’avait trouvée un transport avec une de ses amies qui partait pour Rimouski. Souhaitant que je reste encore un peu. Sachant qu’il me restait encore deux jours libres. Refusant son offre lui disant que les organisateurs m’avaient réengagés pour l’an prochain. Et que j’allais inévitablement repasser chez elle à ce moment. Gardant quand même contact avec elle sur le réseau social Facebook. Faisant connaissance avec l’amie de ma vieille maîtresse. Arrivée vers dix heures du matin avec sa voiture pour me reconduire au bercail. Découvrant une femme fort sympathique.Une deuxième dame s’appelant Nicole de corpulence voluptueuse. Habillée d’une robe fleurie bleu marin et blanche. De style japonaise outrageusement sexy. Je pouvais clairement voir la forme de ses énormes seins. Affublé d’un énorme décolleté. Une dame âgée de 55 ans. Un peu plus petite que moi à 5 pieds 5. Aux cheveux châtains coupés courts et aux yeux bruns. Avec des courbes très généreuses conduisant une Honda Accord noire. De la façon dont elle me regardait. Je savais à présent que son habillement n’était pas le fruit du hasard. Et que j’allais fort probablement devoir m’assouvir de cette grosse femme en chaleur. Apercevant du coin de l’oeil la pointe de ses gros seins durcie sous son léger tissu. La dame démarrant sa voiture après avoir salué son amie…Nicole – Çà va jeune homme…Moi c’est Nicole…J’espère que tu retiendras mon nom…Moi – Ah…Oui…Sans trop de difficulté…(Riant un peu)…Nicole – Alors…Il te reste deux jours libres…Moi – Exactement…Lundi et mardi…Nicole – Je dois m’arrêter voir une amie à Sainte-Flavie…J’espère que çà ne te dérange pas trop…Moi – Non non…C’est correct…Nicole bursa escort – Alors…Le festival…Çà a bien été…Moi – Oui…Très bien…Nicole – Et Nicole…Elle n’a pas été trop envahissante…Moi – Non…Pas trop…Nicole – Ah…Bon…Discutant de tout et de rien. Arrêtant en cour de route dans un super marché pour nous alimenter un peu. Arrivant finalement chez Diane deux heures et demi plus tard. Entrant dans sa maison. Remarquant une dame de corpulence généreuse aussi. Un peu plus grande que moi mesurant 5 pieds 7 pouces. Avec les cheveux châtains courts et les yeux verts portant des lunettes. Âgée de 49 ans avec une poitrine moins volumineuse que celle de son amie. Mais avec une paire de longues jambes bien galbées ultras sexys. Portant un chandail rayé blanc et noir et une jupe courte en jeans. Nicole qui lui avait amenée une boîte rempli d’objets lui donnant. Les deux dames discutant un peu au salon en ma compagnie. Diane nous proposant de rester à souper avec elle. Nicole lui disant que tout dépendait de moi et de ma décision…Nicole – Alors…Tu veux…Tu veux pas…Moi – Je peux bien rester….Si vous voulez…Nicole – Alors…Il nous resterait 5 heures à tuer…Moi – Et on fait quoi durant ce temps…Nicole – Il y avait pas un spa tout près Diane…On pourrais y aller…C’est moi qui paye…Diane – Oui…Tout près…On peu y aller si vous voulez…Nous dirigeant vers l’endroit prévu. Assez tranquille en ce lundi après midi. Tous les trois maintenant nus sous une serviette blanche. Profitant de la vapeur du sauna. Les deux dames qui conversaient beaucoup entre elles les écoutants. Reluquant leurs silhouettes bombées. Remarquant le gros sein gauche de Nicole dénudé négligemment. Apprenant à les connaîtres un peu. Prenant ensuite un bain complètement nus dans une rivière froide. Elles m’avaient convaincues de le faire sans trop forcer. Reluquant leurs voluptueuses nuditées. Pour ensuite nous retrouver dans la source chaude d’une cuve en bois d’érable. Nos serviettes laissées de côtées. Trouvant que les choses allaient un peu rapidement. Avec ces deux dames que je connaissais depuis peu. Nicole me demandant si Outre la musique…J’avais du talent pour la peinture…Lui répondant que Oui…Sans pour autant être un Picasso. Lui demandant Pourquoi cette question…Nicole me répondant Ah…Pour rien..Un massage bursa escort bayan plus tard et buvant quelques jus rafraîchissants. Il était maintenant temps pour nous de retourner chez Diane. Et de continuer à festoyer.Une heure de préparation la dame faisant cuire du homard. Accompagné de pâtes avec des boulettes de viandes cuites dans une sauce rouge. Je savais que les deux dames étaient gourmandes à première vue. Dégustant le tout avec une coupe vin blanc. Trouvant le repas d’une qualité exceptionnelle m’en régalant. À environ trente minutes de mon logis. L’heure avançant dangereusement en âge. Diane nous proposant alors de dormirent chez elle. Acceptant sans trop en avoir le choix. Nicole revenant avec cette question sur la peinture…Nicole – Si tu nous peignais toutes les deux…En guise de souvenir…Moi – Hummm…C’est avec cette proposition que tu t’en venais…Je suppose…Nicole – Exactement…Tu nous as vues brièvement nues…Alors…Je t’offre seulement la chance de nous contempler un peu plus longtemps…Moi – Ah…Bon…Sans vêtements si je comprends bien…Nicole – Exact…Tu sais…Nicole nous a racontée ses accouplements avec toi…Il paraît que tu es dure à brûler…Moi – À ce qui paraît…Diane – Alors…Tu es partant jeune homme…Moi – Ok…Si vous voulez…(Acceptant avec très peu d’enthousiasme…Me sentant presque manipulé)…Diane – Alors…Ce sera un tableau sur fond gris foncé…Avec nous en scène principale…Les deux corpulentes madames se déshabillant à nouveau devant mes yeux. Diane amenant un tabouret, un chevalet, un tableau de surface grise foncée, une palette de peintre, de la couleur et des pinceaux. Le duo prenant une pause debout enlacées au salon. Faisant un portrait rapide des deux dames quand même assez convaincant en trois quarts d’heure. Diane regardant le tableau pour ensuite le laisser de côté…Diane – Allez…Déshabille toi…Je vais te peindre en compagnie de Nicole…Obéissant à son ordre. Debout plaçant mes mains sur les hanches de la dame. Celle ci percutant son pubis velu contre ma verge dressée. Empoignant mes fesses à la demande de Diane. Une heure de pause en nous regardant les yeux dans les yeux. Sa grosse chatte bien mouillée sur mon appendice avec son clitoris érigé. Humectant son odeur de femme en chaleur. La tension sexuelle grimpant par mille durant ce temps. Nicole escort bursa frottant son entrejambe haletant. Quelques flots de cyprine coulant vers l’intérieur de ses cuisses…Nicole – Hummmmmm…Tu me fais de l’effet…Aussitôt la séance artistique terminée. Sans trop nous parler pour ensuite nous diriger vers un lieu ouvert à l’acte charnel. Fourrant en missionnaire Nicole dans la chambre principale de notre hôte. La madame qui m’avait chauffée pendant toute la journée. Pénétrant sa grosse vulve d’un rythme rapide et soutenu. Jouissant d’une vive voix Diane nous regardant attentive tout près. Des sons de pénétrations mouillées résonnant dans toute la pièce. Une dizaine de coups de bassin plus tard éjaculant dans ma grosse chaleureuse. Diane prenant le relais. Elle voulait cependant que j’ailles prendre une douche avant. Revenant douché quelques instants après avec une serviette humide à la taille…Diane – Allez…Viens voir maman…Appuyant sa jambe gauche sur mon épaule droite. Introduisant ma tige dans sa grosse vulve châtaine au pubis taillé court. Une autre baise vigoureuse d’une dizaine de minutes Diane gémissant. Découvrant un corps beaucoup plus pâle que celui de Nicole elle bronzée. Éjaculant mes semences en saccades en elle. La madame venant m’embrasser brièvement avec la langue en guise de satisfaction. Les deux dames qui n’en avaient visiblement pas fini avec moi s’essuyant d’une serviette. Elles semblaient toujours vigoureuses et agitées…Nicole – Gobe ces deux pilules…Attends une demi heure trois quarts d’heure…Lorsqu’elle sera bien droite et dure…On recommence pour une bonne parti de la nuit…Les deux femmes douchées revenant avec un verre de téquila sunrise chacun. Ma tige finalement dressée. Les deux dames qui me chevauchaient à tour de rôle au début sur chaise. Avant que celle ci ne casse. Pour ensuite me retrouver dans le lit chevauché de nouveau. Le cocotier brassé pendant plus d’une heure et demi. Diane sur ma hampe et Nicole sur ma bouche au final. Fourrant Diane en levrette une fois libéré du triolisme. Mon abdomen frappant de plein fouet sur son fessier. Je sais pas trop ce que contenait ces pilules. Mais mon endurance physique semblait avoir décuplée. Défonçant l’antre chaud de la madame de 49 ans devant. Quelques jets de cyprine coulant vers l’intérieur de ses cuisses dodues.Mes deux grosses cochonnes dormant à mes côtés pour le reste de la nuit. Repartant chez moi en compagnie de Nicole les deux dames me laissant leurs coordonnées. La dame venant habité à mon appartement un moment. Lui faisant revivre ses amours de jeunesse pour un instant.

Bir cevap yazın