Histoire 1: le début

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Histoire 1: le débutDepuis des années, je rêve que mon mari, Michel ira plus loin que le rapport vanille.Ma sœur et son mari sont nettement plus audacieux, allant de l’exhib, à la partouze, à l’échange et aussi, plus dur, le SM hard.Un soir où mon mari était à Singapour, j’ai été manger chez ma sœur, son mari Pierre, et des amis à eux, Marc et Nicole, Mathieu.La soirée avance, l’alcool fait son effet. Mathieu qui est photographe, paraît-il, propose de faire un shooting sexy. Pascale et Nicole approuvent, je tente de biaiser. Nic me dit que je peux garder mon slip et que ce ne sera pas pire qu’à la plage. Si ! Je n’ai jamais été topless sur la plage ! Pascale approuve, la salope, pourtant elle connaît ma pudeur.Pascale est déjà nue et commence à poser. Nic nue vient près de moi, finalement en slip. Elle me prend par les épaules et Mathieu nous photographie, profil, seins en gros plan. Nic m’embrasse dans le cou, photo, de plus en plus près de mes lèvres. Je n’ai pas envie de passer pour une dinde ; je l’embrasse vraiment, nos langues se mélangent. Ma sœur est venue se coller derrière mon dos et me prend les seins. Nic descend et suce les tétons. Soudain, elle se laisse glisser, entraînant mon slip. Elle plonge sur ma fente et entreprend de me lécher. Pascale me tient fermement. Nic est efficace. Je suis trempée. Tout part en vrille. Mathieu me photographie sous bahis firmaları toutes les faces, dans toutes les positions.Les deux partenaires me font jouir sous l’objectif, ouverte, exposée. Je lèche et caresse aussi. Les hommes restent sages. Mon passage à l’acte n’est pas pour ce soir.Pierre me crée un jour ou deux plus tard un groupe Yahoo avec mes photos exposées. Je suis atterrée. Chaque matin, je vais le voir, je vois le nombre de visiteurs, les commentaires d’inconnus, crus, obscènes.Pierre m’annonce qu’il va commencer à montrer à des gens qui me connaissent mais accepte de fermer le groupe. Je me doute bien qu’avec Marc il va bien choisir.Un samedi matin. Il fait un temps mitigé. Je devrais aller jouer au tennis mais j’ai envie d’annuler. Gisèle passe me prendre en voiture. J’ai fait un pari stupide. Pas moyen de me débiner. C’est le jour où je dois aller au bout des choses. Michel reste pour travailler dans le jardin.Robe de tennis, courte mais pas trop. Dessus style « Marcel ».On arrive au club. Au bar, Marc, Simon et Yves en embuscade. Comme je le craignais ils me montrent des photos imprimées pour dédicace. C’est idiot, je sais qu’ils les ont vues à l’écran, mais les regarder ensemble imprimées est très troublant.Gisèle et moi partons jouer. Terrain n°9, au fond. On est tranquille. Gisèle joue comme une déesse. Le break est rapide. Elle vient kaçak iddaa près de moi : « première partie du pari ». J’enlève discrètement mon soutif. « tu es très sexy » me dit-elle. Elle est tout près de moi. Avant que je puisse réagir, elle verse de l’eau de sa bouteille de Contrex sur ma gorge. L’eau coule dans le décolleté, froide, mouille les seins, fait dresser les tétons et me fait ressembler à miss Tshirt mouillé….Le match reprend, les trois apôtres sont venus s’asseoir et regarder. Je perds le premier set. Je vais m’asseoir sur le banc et tire TRES discrètement mon slip. Deuxième set. Après quelques échanges, ma partenaire me dit que l’on voit très bien ma touffe quand je joue… Trois spectateurs attentifs que je commence à aimer exciter. Je me bats comme un diable. Je gagne le second set et perds le troisième. Mes trois étalons me proposent de me ramener à la maison. Je me rends compte que je suis quasi prête pour la suite.En voiture, étonnamment, ils sont bien sages. Yves me demande pourquoi je suis seule. Je lui réponds que Mich fait le jardin. Marc rigole en disant qu’il s’occupe sûrement du jardinet de Nic. Je comprends la ruse : profiter de mon exhib au club pour envoyer Nic chez Mich.La voiture de Nicole est devant chez nous. Marc me dit que l’on va rentrer discrètement. Dans le living, à travers le voilage de la baie vitrée, je vois mon mari et Nic, kaçak bahis nus, sur un divan de jardin. Elle est occupée à lui sucer les couilles. Ils viennent à mon avis de commencer.Marc se colle derrière moi et me caresse les fesses nues. Je décide : j’enlève ma robe et leur dis qu’on monte. Dans la chambre, par la fenêtre ouverte, on entend les deux partenaires s’exciter mutuellement en bas. Je plonge sur le lit, me mets contre l’oreiller, jambes pliées et écartées. Je ne veux pas de préliminaires : juste baiser. Nic encourage mon mari de manière obscène. Mes partenaires s’en donnent à cœur joie.Nous l’ignorons mais Mich et Nic, repus, sont rentrés. Ils ont donc vu ma robe au sol. Nic parvient à le convaincre de monter. Je suis à quatre pattes sur le lit, face à la porte, Yves en moi, en levrette, quand ils entrent. Nic est nue, Mich en slip. Il est interdit. Nic lui baisse son slip et lui prend la queue en main pour le faire durcir rapidement. Elle le tire en avant jusqu’à mes lèvres. Je le prends doucement en bouche, amoureusement. Sentir sa queue encore souillée de la mouille de Nic, sentant le sperme, est excitant.Nic se joint à nous sur le lit. Je me retrouve sur le dos, sa fente sur mon visage pendant que mon sexe est pénétré, je suis caressée par dix mains. J’explose.Tous, sauf Mich, quittent enfin la chambre. Je dois avoir des yeux de noyée. Mich vient près de moi, tout gêné. Il me demande si je lui en veux d’avoir profité de mon absence. Je le rassure. Il avoue avoir aimé me voir et me demande s’il pourra recommencer. Le passage est franchi…À bientôt…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın