Camille la nouvelle secrétaire

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Camille la nouvelle secrétaireCa n’a pas traîné avec la Camille ( la nièce de Françoise mon ancienne collègue )Sitôt embauchée, sitôt embrochée !Cette petite salope sait y faire.La première semaine, elle a fait son job et se comportait comme une Sainte-Nitouche. Propre sur elle et pas du tout à s’affrioler le corsage. Non, non, une jupe longue et sage, des p’tits pulls un peu larges pour pas montrer ses nibards avantageux. Bref, l’assistante pro. Moi j’avais un peu oublié ce que m’avait dit sa tante en partant, surtout content d’avoir quelqu’un qui bosse bien dans le service.Puis vendredi dernier, comme tout le monde rentre un peu plus tôt, elle est restée pour finir un dossier.Moi j’étais occupé à mon bizness. Bon, au vrai, je matais une petite vidéo coquine et je m’étais même débraguetté pour donner de l’aisance à mon engin qui remontait la pente.La voilà qui rentre dans mon bureau sans prévenir, et qui s’approche avec un dossier. Elle se plante devant moi, ses mirettes me vrillent. Elle a bien percuté qu’elle arrive à un moment un peu délicat, même si j’ai bien sûr zappé la page coquine. Tout en me matant, elle laisse tomber son stylo.Elle se baisse pour le ramasser et là j’entends :- Oh, Monsieur Tom, je vous trouve bien tendu vu de dessous votre bureau, je ne peux pas vous laisser güvenilir canlı bahis siteleri dans cet état.- De quoi ? lui dit je- Laissez-moi faire.Avant que j’aie percuté, elle est passée sous mon bureau, m’a attrapé les couilles d’une main et mon sexe tendu de l’autre.- C’est bien ce que j’avais vu, il faut vous détendre.Ma queue déjà sortie, elle n’a plus qu’à s’avancer à genoux et hop, elle me l’enfourne dans sa bouche.Putain, la pipe de rêve. Elle sait y faire la jeunette, bien dégourdie des commissures, et sachant happer une queue.Je ne pouvais pas m’en défaire, et faut dire, j’en avais plus l’envie !Alors je l’ai regardée, ses longs cheveux sur mes cuisses et sa bouche me suçant à qui mieux-mieux.J’ai commencé à sentir la sève se préparer au jet final, alors je me suis reculé et je lui ai dit :- Petite salope, ta tante ne m’avait pas menti, t’es une pute en puissance toi ! Viens-là, montre-moi ton matériel que je l’estime.Sans se dégonfler, elle s’est mise a nue d’un coup.Waouh la belle fille ! Des seins énormes, un ventre plat surmontant un ticket de métro bien taillé et dessous, une fente de jeune fille, bien dessinée.- Tu vas voir comment je traite les petites cochonnes, lui ai-je balancé. – Pose ton ventre sur mon bureau et montre-moi ton cul, tu mérites güvenilir illegal bahis siteleri une punition !- Oh oui, Monsieur oh oui J’ai saisi la règle sur mon bureau et j’ai commencé à lui donner des petits coups. Elle tortillait son postérieur en laissant échapper des petits cris quand je tapais un peu plus fort.- Alors, Camille, tu entres dans mon bureau sans t’annoncer et tu viens me sucer direct ? – Tu crois que ça marche comme ça ? Je vais t’apprendre la politesse, et si tu veux aller jusqu’au bout de ta période d’essai, t’as intérêt à suivre, vu ?- Oui, Monsieur Tom, bien compris.Ses fesses commençaient à être zébrées de rouge. Je me suis arrêté.- Bon, puisque t’as l’air de comprendre, on va aller plus en douceur. Ecarte-toi le cul, que je puisse admirer ton petit trou.J’ai craché dessus, je me suis craché sur la queue, et je me suis enfoncé d’un coup.La petite cochonne n’a même pas gémi, faut croire que le ramonage de son vestibule arrière se faisait plus d’une fois par an.- Oh, Monsieur , enculez-moi bien à fond, s’il vous plait, j’adore sentir votre sexe en moi.- Tais-toi, salope, encaisse en silence pour l’instant, tu n’auras le droit de parler que quand je voudrai. Si t’obéis pas, t’as droit à une féssée, t’as pigé ?- Mmmm oui,J’en ai profité, je l’avoue, güvenilir bahis şirketleri la limant bien lentement pour voir ma queue entrer et sortir de son anus qui s’élargissait.Je l’ai ensuite fait mettre sur le dos, pour voir ses nibards se balader pendant que je l’enculais;Quelle beauté, cette poulette, et je me disais que j’allais forcément craquer de nouveau. Mais il ne fallait pas que cela déborde sur le boulot.Pendant que je lui baisais le cul, je lui ai donné toutes mes instructions pour que nos rapports intimes ne puissent pas être décelés par les autres salariées.A chaque règle, je lui demandais de me donner son accord. Je sortais ma bite de son gouffre anal, la laissais répondre « Oui Monsieur Tom J’ai abrégé les instructions parce que tout à coup, j’ai giclé lui tapissant les seins et le ventre de mon foutre.- Viens me sucer pour nettoyer tout ça, ai-je exigé.Elle s’est accroupie et m’a léché de haut en bas, recueillant une dernière goutte en signature de son accord.- Mademoiselle Camille, vous êtes une vraie cochonne comme votre tante.- Merci Monsieur Tom de ce compliment, ma tante m’a tant parlé de vous que je suis heureuse de travailler pour votre société … et d’être votre parfaite soumise.Soumise ? Soumise ? Voilà une idée qui ne m’était pas encore venue bien que j’aie adopté un ton autoritaire.Mais cela me plaisait bien comme situation.- Ok, tu seras ma soumise.- Merci, merci, je vous serai toute dévouée.- Pour l’instant, rhabilles toi et file !Elle es partie rapidement.Assis à mon bureau, je commençais à envisager notre collaboration d’un autre œil.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın